UCFAF/ADVR: soirée d’hommage au groupe Manouchian

Vendredi 21 février 2020, l’ADVR, en partenariat avec l’UCFAF (Union culturelle française des Arméniens de France) et la JAF (jeunesse arménienne de France), a commémoré le 76 ° anniversaire de l’exécution des 22 de l’Affiche rouge (Olga Bancic, la 23° condamnée, étant guillotinée en Allemagne en juin 1944).
Régulièrement, depuis plusieurs années, nous nous associons avec nos amis de l’UCFAF, à cet hommage rendu à nos camarades de la MOI qui ont combattu et qui sont morts pour que nous soyons libres et pour que nous vivions dans un monde solidaire.
Dans leur cellule, la veille de leur exécution, ils ont passé le flambeau de leurs espoirs à un jeune résistant de 16 ans, Julien Lauprêtre, qui a passé sa vie à faire vivre la solidarité dont ils avaient rêvé. Militant communiste, Julien Lauprêtre a été président du Secours populaire de 1955 à sa mort en 2019, à l’âge de 93 ans.
Le beau film de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia nous a permis de découvrir, ou de mieux connaître, ce personnage exceptionnel qui a transformé le Secours populaire en privilégiant l’action humanitaire à l’action politique. Un magnifique exemple de transmission des valeurs humaines essentielles et de réalisation sans faille du voeu de Manouchian et de ses camarades.
La discussion qui a accompagné le film a été animée par Edmond Yanékiian, pour l’UCFAF, Yves Blondeau, pour l’ADVR, Laurence Karsznia, co-réalisatrice du film, Didier Le Reste, secrétaire général de la fédération CGT des cheminots de 2000 à 2010, conseiller de Paris, l’écrivain Didier Daeninckx, auteur d’un bel ouvrage sur Manouchian, intitulé « Missak » et par l’artiste algérien Mustapha Boutadjine, auteur d’un magnifique portrait de Manouchian.

Photos: les intervenants et portrait de Manouchian par Mustapha Boutadjine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*