Rappel des actions ADVR en 2018-2019

Octobre 2018
Hommage à Arsène Tchakarian, dernier du groupe Manouchian. En partenariat avec l’UCFAF.

Arsène Tchakarian

Novembre 2018
« Elsa Triolet résistante », présentée par Marianne Delranc-Gaudric. En partenariat avec le SNES.

Conférence de Marianne Delranc

Novembre 2018
« La transmission de la mémoire des génocides », conférence et exposition de Francine Meyran. En partenariat avec l’UCFAF.

Conférence de Francine Meyran

Décembre 2018
Visite du site du camp de concentration de Pithiviers et du Cercil (Centre d’études et de recherches sur les camps d’internement du Loiret) à Orléans. En partenariat avec le SNES.

Stèle du camp de Pithiviers

Février 2019
« Carnet de route à quatre voix, la répression en Amérique latine dans les années 70 », conférence de Monique Roumette.

Conférence de Monique Roumette

Février 2019
« Partisans de la liberté », film de Christophe Bétenfeld et Sébastien Viaud, en hommage au groupe Manouchian. En partenariat avec
l ‘UCFAF.

Hommage à Manouchian

Mars 2019
Rencontre élèves/témoins au lycée Hélène Boucher, Paris.

Lycée Hélène Boucher

Mars 2019
« L’incroyable oubli de Jules Dumont », conférence de Françoise Demougin-Dumont.


Avril 2019
Ravivage de la Flamme sous l’Arc de Triomphe.

Ravivage de la Flamme

27 mai 2019
Journée nationale de la Résistance.

Photo : Hommage devant la caserne Vérines, place de la République. Cette caserne occupée par les Allemands, est le dernier bastion au soir du 25 août 44 qui à 19h25 se rend aux résistants et aux soldats de la 2ème DB.
Caserne du Prince-Eugène, puis caserne du Château d’eau, elle devient caserne Vérines le 22 novembre 47, lors d’une émouvante prise d’armes en présence de la veuve de Jean Vérines et de ses 2 enfants, au cours de laquelle une plaque, apposée à l’entrée de la caserne est dévoilée au public.
Jean Vérines y était officier supérieur, chef d’escadron, il s’engage dans le réseau Saint-Jacques dès août 40, arrêté le 10 août 41à son bureau, il est interné à Fresnes, plongé dans l’isolement complet, torturé puis déporté en Allemagne dans l’attente de son jugement, condamné à mort, il est fusillé le 20 octobre 43 à Cologne, il avait demandé à être en uniforme, ce que les Allemands avaient accepté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*