17 février 2016 : 72e anniversaire de l’exécution des membres du groupe Manouchian

2008_0602printemps2008-d0264
Henry Carayan, photo prise en 2008 à l’Hôtel de Ville de Paris lors d’un colloque sur le groupe Manouchian (photo Y. Blondeau)

A l’occasion du 72e anniversaire de l’exécution des membres du groupe Manouchian, le 21 février 1944 au Mont-Valérien, l’ADVR, en partenariat avec l’UCFAF (Union culturelle française des Arméniens de France) a projeté le film de Christophe Betenfeld « Partisans de la liberté ».
Ce film présente la métamorphose d’une classe — Christophe Betenfeld est professeur d’histoire— d’un collège de Ris-Orangis qui s’effectue à travers le contact suivi toute l’année, d’un résistant FTP-MOI, membre du groupe Manouchian, Henry Karayan.
La classe est une classe colorée, jugée « très vivante » par les professeurs, totalement ignorante de ce que fut la Seconde guerre et a fortiori la Résistance qui, grâce à la parole de Henry Karayan s’investit totalement, s’approprie même la mémoire des combattants et sait leur rendre un hommage exceptionnel. Henry Karayan, à l’époque où a été fait le film, en 2010-2011, était l’un des deux derniers survivants du groupe Manouchian. Les élèves réalisent, grâce à sa présence chaleureuse et à sa parole forte et émouvante, un véritable miracle.
Les questions du public, pendant la discussion qui a suivi la projection, ont été d’une grande intelligence et ont permis de découvrir combien le travail de Christophe Betenfeld a manqué de relais institutionnels. L’Education nationale aurait dû, non seulement aider techniquement et financièrement une telle réalisation, mais elle aurait aussi dû la diffuser. Hélas, il n’en a rien été. Hélas elle n’est pas là la seule institution à laquelle on pourrait faire ce reproche.
Notre association est heureuse d’avoir, avec l’UCFAF, soulevé le couvercle de l’oubli autour d’une oeuvre qui montre non seulement l’importance de la transmission de la mémoire de cette période mais également comment on peut transformer et motiver une classe très largement composée d’élèves issus de l’immigration, à l’image, d’ailleurs, de ce qu’était le groupe Manouchian…

IMG_5355
Yves Blondeau présente la séance et l’ADVR
IMG_5359
Edmond Yanékian, président de l’UCFAF présente son association
IMG_5363
Christophe Betenfeld, le réalisateur, répond aux questions du public
IMG_5354
Vue de la salle