Conférence « Elsa Triolet résistante », par Marianne Delranc-Gaudric (1) (15 11 2018)

Le 15 novembre, dans le cadre d’un partenariat ADVR-SNES, Marianne Delranc nous a donné une conférence de grande qualité sur le thème « Elsa Triolet dans la Résistance » qui nous a permis de mieux cerner un aspect peu connu de l’écrivaine.

Si on connait bien le rôle d’Aragon dans la Résistance, on connait moins celui de sa compagne et il nos a semblé important de rendre, à travers elle, un hommage aux femmes résistantes souvent trop oubliées par l’Histoire.
Elsa Triolet a été une des rares écrivaines à avoir résisté au péril de sa vie à la fois par ses écrits et par ses actes pendant le Seconde Guerre mondiale, ce qui lui a valu d’être décorée de la Médaille de la Résistance. Elle a été aussi la première femme à recevoir le Prix Goncourt en 1945 (au titre de 1944) pour son recueil de nouvelles Le Premier accroc coûte 200 francs., phrase qui avait servi à annoncer la débarquement de Provence.
Une conférence à peu près similaire a été filmée le 17 mai 2018 à l’Hôtel de Ville de Paris et elle est visible sur le site de la Maison Triolet/ Aragon à l’adresse suivante : https://www.maison-triolet-aragon.com/ single-post/2018/04/29/Conference-Elsa-Triolet-dans-la-Resistance

(1) Agrégée de Lettres modernes et spécialiste d’Elsa Triolet, Marianne Delranc-Gaudric a consacré sa thèse aux premiers romans (en russe et en français) d’Elsa Triolet et à son passage du russe au français. Elle continue, depuis, ses recherches au sein de l’Équipe Interdisciplinaire de Recherches sur Elsa Triolet et Aragon (ÉRITA).

IMG_7110 IMG_7107

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*